Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Transition démographique et numérique

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/05/2019

0 commentaires

Une opportunité plutôt qu’une menace mais avec un coût de la transition

Ca y est, le médico-social social va accélérer sa transition numérique.

Même si près d’un directeur d’ESM sur deux admet avoir des doutes quant à la capacité de leur réseau à permettre la mise en place de nouveaux outils digitaux, la volonté gouvernementale est lancée.

Cette transition va être confrontée aux moyens financiers, matériels et humains très tendus dans le secteur. Avec ces risques psychosociaux si prégnants en Ehpad comme dans les services d’aide à domicile, liés notamment au travail émotionnellement exigeant” comme disent les québécois.

On doit tout faire, et vite maintenant dans le médico-social, car la démographie nous rattrape et les professionnels questionnent l’attractivité des métiers.

Aller plus vite en prévention avec des interventions à prioriser selon Santé Publique France, comme les activités physiques et la mobilité en Ehpad.

A nous de prévenir la dépression en connaissant mieux les échelles comme celle de Montgomery et Asberg (MADRS).

A nous de promouvoir la citoyenneté (thème du colloque Agevillage/​Humanitude ces 14 et 15 novembre à Paris) en facilitant lexercice du droit de vote pour tous, quel que soit l’âge, la situation de handicap, à quelques semaines des élections européennes et en s’inspirant des Quartiers Solidaires” suisses pour et avec les seniors.

Le coût de la transformation, de la transition est un impensé, rappelait Marie-Anne Montchamp, présidente de la CNSA. Elle parle de besoins en formations, management, évaluation, démarche projet… Sans ces aides sonnantes et trébuchantes, soit les acteurs se rétractent pour ne pas supporter ce coût, soit ils rendent la transformation impossible.

Mais on vit dans un pays où le scepticisme est un sport national, mais j’ai parfaitement confiance qu’on va y arriver”, affirme Dominique Pon, le charismatique directeur de la clinique cardiologique de Toulouse, pilote de la délégation ministérielle du numérique en santé.

Après une standing ovation pour son intervention Manager dans la confiance“en 2017, Dominique Pon interviendra à nouveau lors de notre prochain colloque pour nous aider à allier numérique et humanisme.

Parce que l’un n’ira pas sans l’autre.

Partager cet article
Tags