Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Lucie, après moi le déluge

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 03/06/2019

0 commentaires

Lucie vit seule, dans une petite maison en pierre perchée à 1000 mètres d’altitude, dans la commune ardéchoise de Saint-Jeure-d’Andaure. Agée de 93 ans, elle vit simplement, éloignée de la ville et de toutes innovations technologiques, se chauffant avec un fourneau centenaire. Donner la parole aux personnes âgées pour ne pas oublier Sophie Loridon, réalisatrice et cousine éloignée de Lucie, peint avec tendresse et affection un portrait presque anachronique d’une vie qui semble appartenir à une autre époque. Une forme d’hommage à un mode de vie d’antan qui, d’une certaine façon, appartient au patrimoine régional et au souvenir collectif. Lutter contre la solitude des personnes âgées Tourné

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet