Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Ehpad : 95 % des contentions "justifiées" par le risque de chute (étude PUGG de la SFGG)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 27/11/2019

0 commentaires

Regards pratiques et éthiques de Fabrice Gzil et Maître Brugère (rapport France Silver Eco)

La Société française de gériatrie et gérontologie (SFGG) vient de livrer les premiers résultats de l’enquête PUGG (pratiques et usages en gériatrie et gérontologie) consacré à la contention physique dans les structures gériatriques. Des premiers chiffres qui soulèvent de nombreuses questions éthiques, éclairées par Fabrice Gzil et maître Solenne Brugère. Difficile d’estimer la prévalence de la contention dans les établissements accueillant des personnes âgées. En 2000, l’Anaes estimait que « la prévalence de la contention varie de 19 à 84,6 % ». Des chiffres controversés, et qui ne concernent que la contention

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet