Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Dénutrition, satisfaction, gaspillage : les premiers enseignements du programme Maison gourmande et responsable

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 18/12/2019

0 commentaires

7 % des Ehpad, 40 838 résidents représentés

Lancé au printemps dernier, le projet Maison gourmande et responsable vient de livrer un premier point d’étape. Verdict : une vraie prise en considération des enjeux par les 500 Ehpad participants, mais aussi de fortes marges d’amélioration. Imaginé par la Fnaqpa et Adef Résidences, le programme Maison Gourmande et Responsable s’est donné pour mission d’« agir pour une restauration responsable en Ehpad ».Avec trois objectifs : Réduire le gaspillage alimentaire de 30 à 50 % Diminuer le nombre de personnes en dénutrition Améliorer la satisfaction des personnes âgées 500 établissements français se sont engagés dans le projet. Entre juin et octobre, 461

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet