Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Aide médicale à mourir et Alzheimer : le point de vue de Blandine Prévost (Ama Diem)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 5 min

Date de publication 12/02/2020

0 commentaires

Intervention au Forum national sur l’évolution de la loi concernant les soins de fin de vie

Diagnostiquée d'une maladie apparentée Alzheimer en 2009, Blandine Prévost a souhaité prendre son avenir en main et imaginer un lieu de vie qui lui convienne. Sept ans plus tard, les Maisons de Crolles, inspiré du modèle québécois Carpe Diem, ouvraient leurs portes en Isère. Le 27 janvier, Blandine Prévost est intervenue lors du Forum national sur l'évolution de la Loi concernant les soins de fin de vie, à

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article