Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Attractivité : seuls 6 % des jeunes aides-soignants diplômés souhaitent travailler en Ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 16/09/2020

0 commentaires

L’attractivité du métier et de la formation d’aide-soignant à la loupe

Alors que les Ehpad peinent à recruter, que le nombre de candidats au concours d’entrée en Ifas s’effondre (- 42 % entre 2014 et 2018), Défi Métiers, le Carif-Oref francilien, a mené l’enquête sur l’attractivité de la formation et du métier. Le Centre animation ressources d’information sur la formation/​Observatoire régional emploi formation a interrogé fin 2019, 330 étudiants et d’anciens étudiants des formations d’AS d’Ile-de-France.Comme ailleurs, la région souffre du manque d’attractivité du métier, et donc de la formation.« Depuis trois ans, on a une baisse de candidats. Cette année, on ne remplit pas le quota. Cinq élèves ont

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article