Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Soulager les fins de vie grâce aux approches non-médicamenteuses

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 14/10/2020

0 commentaires

Une étude révèle l’importance des techniques non-médicamenteuses auprès des personnes les plus douloureuses

Deux docteurs du Centre hospitalier Robert Bisson en Normandie ont réalisé une étude sur les pratiques non médicamenteuses dans les unités de soins palliatifs (USP). Pratiques qui peuvent s’inscrire dans la démarche globale de soins palliatifs, permettant de soulager les douleurs physiques et autres symptômes, mais aussi de prendre en compte la souffrance psychique. Les Dr Bécel et Dr Guitton du Centre hospitalier Robert Bisson de Lisieux proposent cet état des lieux des pratiques non médicamenteuses dans les USP en France en 2019, avec pour objectif de montrer que ces pratiques sont possibles

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article