Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

La plainte de fatigue chronique permet d'identifier les seniors à risque de décès

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/11/2008

0 commentaires

+ 44%

Le sentiment d’être souvent fatigué n’est pas rare chez les personnes âgées. Si cette sensation est fréquemment associée à un déclin naturel de la vitalité, la fatigue en elle-même doit-elle être pour autant considérée comme un nouveau syndrome gériatrique ? Pour répondre à cette question et savoir si cette simple plainte pouvait être associée à une mortalité plus élevée, une cohorte de près de 500 sujets âgés en moyenne de 74 ans a été suivie de façon prospective pendant 10 ans. Aucun des participants ne souffrait de déclin cognitif sévère et tous avaient conservé leur autonomie motrice​.Au terme de cette période, le taux de mortalité chez les personnes qui s’estimaient fatiguées la

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article