Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Reconnaître et mobiliser les capacités des personnes : un indicateur qualité

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 31/01/2011

0 commentaires

Interroger et suivre « le cœur de métier » des établissements et services médico-sociaux est un des axes prioritaires de l’Agence nationale de l’évaluation (ANESM).Les professionnels ont l’habitude d’avancer dans ce champ très réglementé, normé, encadré, budgétairement parlant.Leur métier est d’accompagner les personnes fragilisées, isolées, malades, aux domiciles​.La Haute Autorité de Santé (HAS) a commencé à définir des indicateurs de qualité des soins.Réfléchir à des indicateurs qualité de l’aide, de l’accompagnement, du prendre soin est une démarche ancienne qui prend forme, voire qui s’impose aux acteurs quand on voit fleurir les « palmarès » notamment d’établissements (maisons de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet