Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Etude Geste/ANSP sur les besoins personnels d'encadrement (*)

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 11/04/2011

0 commentaires

Les fonctions d’encadrants intermédiaires devraient constituer dans les années à venir un nombre important d’emplois dans le secteur des services à la personne, révèle l’étude menée pour le compte de l’ANSP par le Geste (Groupe d’études sociales et économiques).Avec en moyenne un encadrant intermédiaire pour 40 intervenants, les organismes agréés de services à la personne comptent plus de 14 000 encadrants intermédiaires en fonction en 2010. Un niveau de management indispensable au développement de la qualité de service.Aujourd’hui, 90% des encadrants intermédiaires sont des femmes, majoritairement âgées de 25 à 35 ans. Elles sont généralement détentrices d’un diplôme Bac +2/3 du domaine

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet