Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : attractivité des métiers en gérontologie

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 30/05/2011

0 commentaires

Comment expliquer que des établissements et services dédiés aux personnes âgées n’arrivent pas à recruter ?Comment expliquer que les écoles d’infirmiers et celles d’aides soignants (IFSI, IFAS) aient des milliers de places vacantes ?Comment expliquer que les professionnels de la gériatrie aient tant de mal à parler de leur métier, à en être fiers ?Souvent les réponses sont dans la question. Mais se pose-t-on les bonnes questions ?Quels regards portons-nous sur ces métiers, ces services, ces lieux, les personnes qui y sont aidées ? Lors du dernier débat sur la dépendance” à Paris ce 27 mai, le sociologue Bernard Ennuyer, pendant longtemps directeur d’un service d’aide à domicile, insiste :

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet