Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Pourquoi n'aborder le bien vieillir qu'à 65 ans ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 06/06/2011

0 commentaires

Il n’est jamais inutile de rappeler des choses vraies. Le rapport commandé au Docteur Olivier de Ladoucette sur La santé mentale et le bien-être des personnes âgées” ne renouvelle pas fondamentalement la connaissance sur les bases d’un vieillissement réussi. Il fait néanmoins un point utile sur le fait que vieillir, c’est aussi dans la tête que ça se passe. Remis à Nora Berra, secrétaire d’Etat à la santé, le 31 mai 2011 ce rapport a pour but d’alimenter la réflexion gouvernementale sur le bien vieillir et le « bien être » psychologique des personnes âgées. Ce plan envisage de « proposer les clefs pour un vieillissement réussi”, tant en terme de santé individuelle que de maintien des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet