Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Carpe Diem : se concentrer sur les forces plutôt que les faiblesses. Une approche qui fait bande à part

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 22/08/2011

0 commentaires

Une approche qui fait bande à part

Le site Internet du Quotidien québecois Le devoir” présente la maison Carpe Diem dans son édition du 12 août. Reconnue pour son approche bien particulière des personnes souffrant de la maladie d’Alzheimer fondée sur les forces des personnes plutôt que sur leurs pertes​.Au premier coup d’œil, la maison Carpe Diem, à Trois-Rivières, est une maison comme une autre. Un escalier, une cuisine, un salon. Des gens de différents âges qui discutent, qui partagent un même espace. Même si la maison accueille des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer, les portes n’y sont pas verrouillées. Les personnes qui sont jugées aptes à le faire peuvent d’ailleurs sortir

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet