Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

La communication lors de la maladie d'Alzheimer et des troubles apparentés – 3ème édition

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/01/2012

0 commentaires

Pour parler, comprendre, stimuler, distraire : un guide pratique de Mitra Khosravi*

La prise en soin non médicamenteuse s’avère particulièrement adaptée pour accompagner et soulager les personnes souffrant de maladie d’Alzheimer ou de troubles « démentiels » apparentés. Par voie de conséquence, la communication sous ses différents aspects ; verbaux et non verbaux, occupe une place éminente. Chercher à comprendre les personnes malades et se faire comprendre par elles est essentiel. Une communication fluide, efficace entre les membres de l’entourage familial et professionnel de ces personnes est le moyen le plus sûr de leur apporter l’aide dont elles ont besoin. Les familles doivent transmettre toute

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet