Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Perte d'autonomie : sortir de la logique de forfaitisation estime Alain Poulet du Cppdos

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 13/02/2012

0 commentaires

Perte d’autonomie : un état évolutif et non accidentel

Président délégué du CPPDOS (Comité pour La Promotion des Prestations Dépendance pour le Personnel des Organismes Sociaux), Alain Poulet livre ses réfléxions dans le cadre de son programme de conférences Défi autonomie”.“Les approches en cours en matière de perte d’autonomie, notamment lors des réflexions menées par les Pouvoirs publics, l’ont été sous la forme d’une hiérarchisation de la perte d’autonomie au travers du classement de la grille AGGIR qui a certes le mérite de clarifier les choses, mais a l’inconvénient de réduire à 6 catégories les degrés de perte d’autonomie.Utiliser ce type de démarche relève pour le moins d’une méconnaissance

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet