Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Plaidoyer pour une chaise

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 02/07/2012

0 commentaires

S’asseoir auprès d’une personne âgée, surtout si elle souffre de troubles cognitifs, c’est une démarche élémentaire pour l’approcher avec respect et considération. C’est se mettre à sa hauteur et ne pas la dominer quand elle est assise et surtout couchée. C’est une condition des autres attitudes propices à une communication souvent problématique. Pour le visiteur âgé ou souffrant, c’est une nécessité. Devoir s’asseoir sur le lit de la personne par manque de chaise possède sa part d’impolitesse. Outre qu’un lit bien fait s’en trouve dérangé, qui souhaiterait le partager avec un visiteur qui n’est pas son conjoint, fut-il assis ? A fortiori s’il s’agit de visites de votre voisin de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet