Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Approches non-médicamenteuses de la maladie d'Alzheimer : revue de presse de la Fondation Médéric Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 23/07/2012

0 commentaires

De la musique avant toute chose

La revue de presse de la Fondation Méderic Alzheimer relève qu’une étude taiwanaise révèle que les signes de dépression sont très significativement réduits après une série de 12 séances de musicothérapie. La fonction cognitive est significativement améliorée à la sixième séance. Cette activité toutefois ne modifie pas le niveau de stress (mesuré par le niveau de cortisol, marqueur physiologique). Par ailleurs, l’Université Lille-Nord-de-France, en collaboration avec l’Université de Vincennes-Saint-Denis, a mené auprès de trente-trois personnes atteintes de démence au stade modéré à sévère, deux études l’impact d’ateliers musicaux à celui d’ateliers non musicaux

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet