Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'essence de lavande peut aider à réduire le risque de chute en institution.

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 27/08/2012

0 commentaires

Une étude japonaise

Les personnes institutionnalisées sont particulièrement sujettes aux chutes. La stimulation olfactive peut réduire l’ampleur du problème.La peur de tomber à nouveau compromet la capacité à effectuer les activités de la vie quotidienne et la participation aux activités sociales proposées. Nombreux sont les facteurs favorisant les chutes déjà identifiés. Les troubles cognitifs font partie de ces facteurs de risque. La mise en place de mesures préventives se heurte à de multiples obstacles tels que la nécessité de poursuivre certains traitements connus pour favoriser les chutes, un personnel compétent insuffisant, les contraintes de temps, le manque de coordination ou de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet