Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : Bercy : 1 / Médico-social : 0

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 15/10/2012

0 commentaires

Comment expliquer que la CNSA (Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie), en 2012 à nouveau, annonce un excédent de près de 200 millions d’euros alors que l’accès aux services reste très coûteux pour les personnes fragilisées et leurs proches, que des services à domicile ferment, que des emplois sont menacés en vertu de la convergence budgétaire … ?Comment oser reverser des excédents” au budget de la sécurité sociale quand, dès 2005, la Cour des Compte affirmait que les besoins d’aides aux personnes âgées étaient couverts à moitié ?A l’évidence, les protestations régulières des différents acteurs ne permettent pas d’exiger la dépense des crédits votés par les parlementaires >

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet