Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les nanotechnologies au service d'une recherche aux promesses spectaculaires

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 05/11/2012

0 commentaires

Un laboratoire grenoblois s’apprête à jouer les apprentis sorciers, en toute discrétion. En effet début 2013, grâce à l’accord obtenu auprès de l’Agence nationale de sécurité du médicament, le laboratoire Clinatec soutenu par le Commissariat à l’énergie atomique (CEA) et le CHU de Grenoble devrait après 5 années de recherche procéder à ses premiers essais sur l’homme.Il s’agira d’implanter à la surface du cerveau un minuscule boitier contenant des électrodes. Des micro-puces enregistreront l’activité cérébrale du patient et la transformeront en mouvement par le biais d’un bras ou d’une jambe robotisés.Si le programme fonctionne, l’objectif affiché est plus qu’ambitieux : faire marcher un

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet