Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Un label Humanitude rassurant et gage d'un prendre soin de qualité en maison de retraite

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 12/11/2012

0 commentaires

Annie de VivieOser rêver sa maison de retraite. C’est difficile quand l’image des établissements médicalisés reste si négative aujourd’hui.

Pourtant des directeurs, des médecins, des cadres, des soignants, fiers de leur travail, de leur prendre soin grâce aux formations à la Méthodologie de soin Gineste-Marecsotti, dite Humanitude, se sont regroupés pour mettre au point un label qualité.
Ce label Humanitude se veut lisible pour le grand public.
Il ne mesure pas la qualité architecturale des lieux mais surtout le prendre soin” des personnes accueillies.

Les maisons de retraite qui demandent le Label Humanitude s’engagent sur 5 principes clés :
- Zéro soins de force, sans abandon de soin.
100 % des soins proposés seront réalisés en douceur, sans forcer, sans contention. Aucun soin ne devra provoquer de cris, de rétractations par exemple.
Si les techniques déployées n’adoucissent pas la relation, le soin sera reporté. Et oui, il pourra arriver, de manière justifiée, qu’une toilette soit plutôt proposée l’après-midi, voire la nuit, mais elle le sera et se déroulera dans la douceur et la sérénité.

- Permettre de vivre et mourir debout : le temps de mourir ne s’éternise pas chez l’Homme. Nous avons besoin de nous tenir debout au minimum 20 minutes par jour pour ne pas devenir grabataire. Cela demande du temps, des compétences, des techniques de manutention relationnelle et douces.

- Respecter la singularité de chaque personne accueillie via un accompagnement personnalisé. Le respect de son sommeil, de ses choix de repas, de son intimité (personne ne devra entrer dans sa chambre sans toquer et attendre la réponse), viendront assouplir les organisations, les plages horaires.

- S’ouvrir sur l’extérieur : permettre d’aller et venir, de manière sécurisée, être ouvert aux familes et aux proches 24h sur 24, 7 jours sur 7, accueillir la société civile, les citoyens de tous âges… Il est connu que plus les regards extérieurs sont nombreux dans un établissement et plus le risque de situations de maltraitance s’atténue.
L’ouverture permet aussi aux regards de changer, notamment sur les personnes malades Alzheimer jugées incapables” et qui peuvent surprendre par leurs envies, leurs créations, leurs implications dans des projets… 

- Proposer un lieu de vie, lieu d’envie : de l’accueil au respect des projets des personnes, aussi minimes soient-ils, un établissement labellisé s’organisera pour favoriser des activités variées, adaptées, ajustées, personnalisées et motivantes.

Ce label est complémentaire aux évaluations réglementaires.

Espérons qu’il participe à l’évolution du regard sur les maisons de retraite, qu’il pousse les équipes à faire évoluer leur prendre soin, tout en douceur, et qu’il encourage les pouvoirs publics à saluer ces démarches en les dotant de personnels en nombre et formations suffisantes.

Nous avons tous à y gagner.

Partager cet article