Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les Argentins traitent la dépression et les troubles psychiatriques par le Tango

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 07/01/2013

0 commentaires

La danse comme outil de retour au monde et à l’autre

L’apprentissage du tango, où le rapport à l’autre est essentiel, est utilisé dans des hôpitaux argentins comme thérapie permettant à des malades mentaux et à des retraités de renouer avec le monde.“C’est le fait de serrer l’autre dans ses bras qui rend le tango si spécial, créant une sorte de rapport amoureux”, dit Silvina Perl, coordinatrice de l’Atelier de tango de l’Hôpital Psychiatrique Borda, l’un des établissements de Buenos Aires qui a adopté comme thérapie la danse du Rio de la Plata.Le tango, né à la fin de XIXème siècle dans les bas fonds de Buenos Aires et Montevideo et déclaré en 2009 Patrimoine de l’Humanité” par l’Unesco, aide à mieux

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet