Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Edito : le DARI rime avec parapluie ?

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/01/2013

0 commentaires

Les autorités nationales (Direction générale de la cohésion sociale, direction générale de la santé) exigent des Ehpad et autres établissements d’accueil via les ARS (Agences régionales de santé) la tenue du Document d’analyse du risque infectieux (DARI). Limiter les infections, les contagions, les surconsommations de médicaments, les hospitalisations…, partager les expériences réussies, quoi de plus normal ? En apparence en tous cas, car ce DARI bute sur la dure réalité qui se vit au sein des services. Et prend les apparences d’un parapluie”… Les administrations qui le promeuvent semblent peu se soucier en effet :- du manque de moyens accablant du secteur médico-social et des EHPAD

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet