Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : L'aspirine améliore l'espérance de vie après diagnostic d'un cancer du côlon chez les plus de 70 ans.

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 28/01/2013

0 commentaires

Une mortalité réduite de moitié

L’aspirine améliore l’espérance de vie après diagnostic d’un cancer du côlon chez les plus de 70 ans. Près de la moitié des patients qui ont un cancer du côlon ont plus de 70 ans. La sous représentation des sujets âgés dans les études cliniques ne facilite pas l’émergence de recommandations pour leur prise en charge et tout particulièrement pour le choix d’une thérapie adjuvante après l’ablation d’une tumeur. Les anti-inflammatoires non stéroïdiens, type aspirine, diminuent le risque de cancer colorectal, un effet qui semble résulter d’un blocage d’une enzyme, la cyclooxygénase de type 2, qui joue un rôle important dans l’émergence du cancer et l’apparition des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet