Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Le rapport Pinville propose d'aller au delà des expériences trop ciblées menées à l'étranger

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 11/03/2013

0 commentaires

Eviter la discrimination par l’âge et viser large

Martine Pinville, Députée de la Charente, avait pour mission « d’identifier et comparer au plan international les pratiques intéressantes et innovantes susceptibles de nourrir la réflexion sur la préparation des volets anticipation-prévention et adaptation de la société au vieillissement du projet de loi sur l’autonomie ». Elle a remis son rapport au premier ministre le jeudi 11 mars. La mission conduite par Martine Pinville, s’est déplacée dans trois pays, Espagne, Suède et Canada sans oublier les informations fournies par le réseau des conseillers sociaux des ambassades de France à l’étranger. Ses conclusions sont les suivantes : Le rapport avance

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet