Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Maladie d'Alzheimer: des francophones étrangers dans leur pays

Auteur Rédaction

Temps de lecture 3 min

Date de publication 27/05/2013

0 commentaires

Effets inattendus au Canada

La maladie d’Alzheimer a des effets inattendus au Canada : des personnes âgées bilingues oublient parfois leur deuxième langue, et, s’ils vivent dans une région dominée par celle-ci, se retrouvent étrangers dans leur propre pays. Le phénomène est particulièrement dramatique pour les francophones qui ne peuvent plus communiquer en anglais avec les services médicaux compétents, alors que les services offerts en français sont insuffisants voire inexistants. C’est lors d’une rencontre avec un médecin de l’institut de recherche Sunnybrook à Toronto, en 2009, que Sylvie Lavoie prend conscience que sa mère, atteinte de la maladie neurodégénéative, a perdu l’usage de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet