Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Prévention du suicide des plus âgés : un tabou à lever par la professionnalisation des acteurs selon Dr Guillomot de Pau

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 10/06/2013

0 commentaires

Le docteur Guillomot est géronto-psychiatre à l’Etablissement public de santé mentale du Centre hospitalier de Pau.Spécialisé, avec ses équipes, dans l’accompagnement des personns âgées aux troubles du comportemens avancés, il a partagé ses réflexions sur le suicide des personnes âgées lors d’une conférence FHF sur l’amélioration des recours aux soins psychiatriques, aux Salons de la santé et de l’autonomie.Le suicide reste un tabou dont l’ampleur est élevée mais sous-estimée notamment pour les hommes, et en maisons de retraite (cf. analyse de la FFAMCO). Les risques traumatiques pour les proches et les professionnels de l’accompagnement sont peu considérés. Le docteur Guillomot a rappelé

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet