Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Tribunes du Docteur Bernard Pradines

Auteur Rédaction

Temps de lecture 55 min

Date de publication 28/06/2013

0 commentaires

Ralentir le temps au grand âge ?

Il y a le temps de l’horloge et celui qui est subjectif, que nous ressentons. Ce dernier peut être très long si nous sommes emprisonnés, très court en visionnant un bon film, pourtant pour une durée identique.Quiconque observe en novice les résidents d’une maison de retraite (EHPAD) ou d’un Long Séjour (Soins de Longue Durée) est frappé par la lenteur des occupants des lieux ; un désœuvrement souvent angoissant voire culpabilisant pour le visiteur. L’âge en soi est-il à même de générer cette situation ?Deux explications classiques nourrissent ce constat :L’absence de stimulation, conséquence d’un accompagnement encore trop cantonné aux « soins de base » y est pour

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet