Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Personnes âgées : une charte règlemente l'utilisation des bracelets de géolocalisation dans les ehpad

Auteur Rédaction

Temps de lecture 1 min

Date de publication 01/07/2013

0 commentaires

L’avis de la résidente atteinte d’alzheimer est requis

Une charte sur la bonne utilisation des bracelets de géolocalisation destinés aux personnes souffrant de troubles cognitifs a été rendue publique, le 25 juin, par le Comité national de la bientraitance et des droits (CNBD). Michèle Delaunay, ministre déléguée aux personnes âgées, porte un regard attentif à l’élaboration de cette charte destinée à réguler les pratiques concernant le contrôle par géolocalisation. Elle a précisé que l’enjeu est de dégager un point d’équilibre entre la sécurité des personnes et leur liberté d’aller et venir”. La charte institue tout outil de géolocalisation comme un « appui » qui « ne doit en rien dériver vers un

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet