Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Unités de soins renforcés : des soignants en uniforme ne contribuent pas à l'amélioration de la qualité de la vie des résidents Alzheimer

Auteur Rédaction

Temps de lecture 2 min

Date de publication 01/07/2013

0 commentaires

L’uniforme bloque l’évolution du lieu de soin en lieu de vie

Les Unités de soins renforcés (UHR) en Ehpad (Etablissement pour personnes âgées dépendantes) abritent des résidents touchés par la maladie d’Alzheimer. La qualité de vie des résidents est-elle améliorée par le port de l’uniforme chez les soignants ? La réponse est non si l’on en croit une étude publiée dans l’American journal of Alzheimer desease. Dans certaines établissements d’hébergement pour personnes âgées, les soignants en charge des résidents touchés par la maladie d’Alzheimer portent des uniformes ou des signes vestimentaires distinctifs. Ces uniformes ont toujours été justifiés par le fait qu’ils amélioraient les conditions de vie

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet