Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Réseaux & territoires

Abandon de la loi grand âge : malgré les promesses de Jean Castex, le PLFSS ne peut remplacer la loi

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 4 min

Date de publication 15/09/2021

0 commentaires

Réaction des acteurs du secteur

Le 8 septembre, Jean Castex et Brigitte Bourguignon ont annoncé qu’il n’y aurait finalement pas de loi grand âge durant cette mandature. Une déception, mais pas vraiment une surprise pour les acteurs du secteur.

« C’est moins avec surprise que résignation que nous avons appris l’abandon d’une loi sur le grand âge et l’autonomie. » Après des mois de report et de revirements, peu d’acteurs du secteur croyaient encore que le grand soir aurait lieu, à l’instar d’Antoine Grézaud, le directeur général de la Fesp. Ce qui n’empêche pas une certaine amertume. « Grand âge : adieu la grande loi du quinquennat. Ou comment ruiner un projet de société pour en faire un véritable serpent de mer. Quel

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article