Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Commencer à tourner la page covid en restaurant la confiance

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 02/06/2021

0 commentaires

Les études, webinaires fleurissent pour commencer à tirer les enseignements de la crise covid, à tourner la page, à (re)trouver la confiance.

Ce 7 juin, nous vous invitons à la présentation des résultats d’une étude qualitative de cette crise chez deux labellisés Humanitude (Un Ehpad, un Foyer d’accueil médicalisé). Des partages encourageants éclairés des indicateurs médico-économiques des labellisés de la région Grand Est.

L’Anact et la DGCS outillent les professionnels sur la qualité de vie au travail (QVT) avec 24 fiches méthodologiques et des webinaires pour aider à travailler ensemble”.

Impossible de parler qualité de vie au travail sans parler rémunérations, conditions de travail. La mission Laforcade avance suite au Ségur de la santé. Quant aux études de coûts : vont-elles enfin aboutir à la reconnaissance des services comme les Ssiad (3076 euros par an et par place, 46 euros/​heure, transports inclus) ?

Au colloque du CCNE, la privation des visites a été au cœur des saisines par les proches, par les familles, des cellules éthiques destinées normalement aux professionnels. A quand des « comités de liaison citoyens » en ESMS ? A quand une mobilisation pour insister afin que la fin de l’existence soit encore une existence” selon le Pr. Régis Aubry ? Voir aussi la dernière tribune du Dr Bernard Pradines sur la place des familles et le consumérisme. Il n’y a pas de CVS dans les supermarchés”. Il cite la revue NPG : le système familial et l’institution gériatrique sont deux groupes humains déséquilibrés dans leur rapport de force ».

D’autant que les maladies neuro-évolutives vont continuer à progresser avec la révolution démographique qui s’accélère à partir de 2030. Parcours, formation, Parkinson, Esa, Ehpad experts… la feuille de route du plan MND est dense ! On voit que les approches non médicamenteuses y trouvent de plus en plus leur place. Voir cette semaine l’intervention d’Yves Gineste, co-auteur de l’Humanitude, à notre colloque Agevillage/​Humanitude 2020 : et si nous tentions de réussir la paix ? 

De son côté l’Espace éthique Ile-de-France lance le chantier de la confiance aux côtés des collectifs de proches aidants, de familles.

Une culture de la confiance à démultiplier partout sur les territoires.

Une culture de la confiance à outiller et donc à financer aussi : par une loi Grand âge en soutien de la 5eme branche Autonomie ? 

A‑t-on d’autres choix que d’investir dans une démarche vertueuse de prendre soin, dans une culture de la bientraitance, dans des démarches d’amélioration continue de la qualité ? 

Partager cet article
Tags