Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Développement durable : Olivier Toma plaide pour des soins éco-conçus

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 2 min

Date de publication 31/08/2022

0 commentaires

Le 30 septembre, les ESMS devront avoir déclarer leurs consommations d’énergie 2020 et 2021 sur la plateforme Operat, en vertu du « décret tertiaire » de la loi Elan, qui impose une réduction massive des consommations énergétiques d’ici à 2050. Mais au-delà des obligations réglementaires, l’actualité climatique impose à chacun de prendre des mesures pour réduire leur impact sur l’environnement. Jusqu’à des soins, un accompagnement éco-conçus, plaide Olivier Toma, fondateur de l’agence Primum Non Nocere.

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article