Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Emploi : une grande démission en trompe l’œil ?

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 1 min

Date de publication 31/08/2022

0 commentaires

Analyse de la Dares

L’expression inquiète : le big quit en anglais, la grande démission en français… Ces départs en masse liés à la crise covid exacerbent-ils les difficultés de recrutement ? Pas vraiment, répond la Dares. Explications.

Dans une publication d’août, Adrien Lagouge, Ismaël Ramajo et Victor Barry étudient pour la Dares (ministère de l’Emploi) les démissions en France. « Fin 2021 et début 2022, le nombre de démissions a atteint un niveau historiquement haut, avec près de 520 000 démissions par trimestre, dont 470 000 démissions de CDI », rappellent-ils. Seulement, ce chiffre, si élevé soit-il, n’a rien d’inédit. Le taux de démission, c’est-à-dire le nombre de démissions par rapport au nombre de

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article