Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

« La contention, c’est de la torture » : inquiétude des professionnels après la mise à jour des recommandations de l’ANSM

Auteur Raphaëlle Murignieux

Temps de lecture 3 min

Date de publication 15/12/2021

0 commentaires

Alors que la Contrôleuse générale des lieux de privation de liberté alerte sur les soins sans consentement et le recours à la contention-isolement aux urgences, l’Agence nationale de la sécurité des médicaments et des produits de santé (ANSM) publie de nouvelles recommandations « pour assurer la sécurité des patients nécessitant une contention médicale », notamment via l’usage du Sécuridrap, dont l’usage avait été suspendu en 2017.

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article
Tags