Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Accompagnements & soins

Orpea : tolérance zéro, cap vers les collaborateurs, des pratiques éthiques, responsables

Auteur Annie De Vivie

Temps de lecture 2 min

Date de publication 21/09/2022

0 commentaires

« Depuis mon arrivée, c'est tolérance zéro », affiche Laurent Guillot, le nouveau directeur général. Il annonce dans Le Parisien vouloir reconstruire l'entreprise. De leurs côtés, l'État et les syndicats de salariés ne désarment pas. Quant aux plaintes des clients, des familles, elles se poursuivent. Aux Assises des Ehpad, le communicant Stéphane Fouks a estimé que la marque Orpea avait beaucoup souffert. Un changement de nom n'a pas été écarté même si ce n'est pas le sujet aujourd'hui.

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article