Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Qualité & management

Visites restreintes, suppression des animations de Noël... le retour au droit commun parfois malmené en Ehpad avec le covid

Auteur Guillaume Vonthron

Temps de lecture 5 min

Date de publication 15/12/2021

0 commentaires

“Il ne parait pas nécessaire à ce jour de revenir sur les libertés des résidents.” Le 13 décembre, le Conseil scientifique publiait un avis pour concilier les enjeux sanitaires et sociétaux, notamment dans les Ehpad. Pourtant, face à cette cinquième vague, de nombreux établissements ont réactivé des mesures de restriction, et parfois même sur recommandation de l’ARS. Ce 15 décembre, AVEC qui rassemble les collectifs d'habitants, de familles et de professionnels, milite pour que le futur protocole des fêtes réaffirme que les établissements relèvent du droit commun, que les résidents ne sont pas des sous-citoyens. "D'autant que les Ehpad sont les lieux les plus sûrs de France avec 96 % des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accéder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article