Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Les Cantou ou unités de vie protégées spécifiques Alzheimer - Pour les malades d'Alzheimer ou autres maladies apparentés

Temps de lecture 4 min

0 commentaires

Pour les malades d’Alzheimer ou autres maladies apparentés

Une formule d’accueil pour les personnes âgées désorientées ou souffrant de la maladie d’Alzheimer, qui se fait rare aujourd’hui. A la fin des années 70, la création du premier Cantou (centre d’animation naturel tiré d’occupations utiles), à Rueil-Malmaison, en banlieue parisiennepar Georges Caussanel, répondait à un objectif simple : faire cohabiter des personnes âgées séniles avec d’autres moins désorientées pour stimuler les premières et tenter de préserver leur autonomie.Dans un second temps, les unités Cantou ont eu pour but d’aider les familles déstabilisées par la détérioration mentale d’un de leurs parents âgés vivant à domicile,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet