Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Témoignages de personnes aidées, d'aidants : familles, proches, professionnels - Beaucoup de sentiment de culpabilité des aidants

Temps de lecture 19 min

0 commentaires

Beaucoup de sentiment de culpabilité des aidants

Marguerite G. Marguerite G., Paris. 93 ans, est atteinte d’une sclérose en plaques invalidante qui l’a rendue paraplégique. Elle est prise en charge à domicile par différents services d’aide à domicile depuis plusieurs années. Les soins infirmiers commencent à 915 et durent jusqu’à 1030. L’aide soignante effectue une toilette au lit, pare à l’incontinence urinaire et pose enfin des bas de contention destinés à éviter une phlébite. Marguerite G. est ensuite habillée et coiffée. Une infirmière arrive vers 9 heures et demie, prend la tension de Mme G., lui prépare ses médicaments de la journée, effectue les soins médicaux dont une injection

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet