Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

L'art de la diversion face à l'agitation, aux troubles du comportement, aux situations à risque de maltraitance - Apaiser en mobilisant l'attention

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

Apaiser en mobilisant l’attention

Comment réagir quand l’angoisse monte chez son proche désorienté ? Pour y faire face, la personne aura tendance à s’agiter, crier, marcher… et nous, ses proches, à perdre patience. L’exaspérante, l’épuisante maladie d’Alzheimer a de quoi déclencher des situations à risque de maltraitance. C’est ce que décrit très bien le Dr Michèle Micas, gériatre et psychiatre, dans son livre Alzheimer : Les espoirs, les défis, les actions.Elle y décrit plusieurs stratégies de diversion” préférables à des recradrages dans la réalité”, pour le bien” de la personne malade et de ses aidants.Parmi les approches dites non-médicamenteuses, découvrez les stratégies de diversion

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet