Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : projet d’établissement & de service

Accueil de jour : comment améliorer le taux d'occupation ?

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Eclairage de Johan Girard, délégué national personnes âgées et domicile à la Croix-Rouge française

Dispositif de maintien de l’autonomie pour les personnes fragilisées, de répit par les aidants, financé par l’allocation personnalisée d’autonomie, l’accueil de jour a tout pour plaire… mais peine cependant à faire le plein. En 2017, le taux d’occupation se montait en effet à 61 %. Pourquoi un si faible succès ? Et quelles actions mettre en œuvre pour faire vivre son accueil de jour ? Répondant à la fois aux besoins des personnes âgées en perte d’autonomie et de leurs proches, les accueils de jour ont le vent en poupe. Le nombre de place en accueil de jour a ainsi été multiplié par six entre 2004 et 2015,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet