Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : RH

Convictions politiques ou religieuses : quels sont les droits du personnel ? - Entre respect des règles et bon sens

Temps de lecture 3 min

0 commentaires

Entre respect des règles et bon sens

Après avoir fait le point sur l’expression de la spiritualité des résidents en juillet, Sébastien Doutreligne, consultant spécialisé dans les questions de spiritualité, nous éclaire sur les bonnes pratiques en matière de gestion de l’expression des croyances du personnel. Selon le statut de l’établissement, les contraintes sont différentes.Dans le public, le principe de laïcité s’applique : les bâtiments comme le personnel doivent faire preuve de neutralité.Et ce, qu’il s’agisse de croyances religieuses ou d’opinions politiques. Les convictions ne doivent être exprimées d’aucune façon, ni vestimentaire, ni dans les propos.Une obligation qui concerne les agents

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet