Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : SQVT

Risque biologique : savoir prévenir et réagir - première partie - Le point avec Christine David, experte des risques biologiques à l'INRS

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Le point avec Christine David, experte des risques biologiques à l’INRS

Avec l’arrivée de l’automne et son lot de maladies infectieuses, à l’image de la gastro qui sévit déjà en Ehpad, le point sur les mesures à prendre pour prévenir et réagir au risque de contamination biologique. Maladies, moisissures, animaux… à domicile comme en Ehpad, le risque biologique existe, et peut avoir de multiples sources. Le point avec Christine David, experte des risques biologiques à l’INRS.« La contamination peut se faire par contact, c’est le cas par exemple des bactéries responsables de la candidose (pied d’athlète) que l’on retrouve sur la peau ; ou par voie respiratoire, en cas de grippe notamment »,

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet