Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Bonnes pratiques - la nuit à domicile (3ème partie) - Quand l'accueil de jour se transforme en accueil de nuit

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Quand l’accueil de jour se transforme en accueil de nuit

Après les programmes de soutien à domicile mis en œuvre dans l’ouest vosgien et en Normandie, cap cette semaine sur le Centre de gérontologie Les Abondances, à Boulogne-Billancourt (92), qui accueille la nuit des malades d’Alzheimer afin de soulager leurs aidants. L’établissement boulonnais se compose d’un pôle sanitaire (SSR, hôpital de jour, USLD) et d’un pôle médicosocial, qui regroupe un Ehpad, un Ssiad, un accueil de jour et une plateforme d’accompagnement et de répit.Cette dernière couvre huit communes du département, et a permis d’identifier le besoin d’un accompagnement de nuit, « un besoin non couvert sur le territoire », précise le Dr

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet