Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : activités, animations aux domiciles, PAP

Animation : changer de paradigme pour favoriser l'inclusion - Eclairage d'Antoine Gérard, sociologue et coordinateur du pôle Recherche habitat & qualité de vie chez Domitys

Temps de lecture 3 min

0 commentaires

Eclairage d’Antoine Gérard, sociologue et coordinateur du pôle Recherche habitat & qualité de vie chez Domitys

En résidence services seniors, seuls 20 % des résidents participent aux animations proposées. Comment favoriser l’inclusion de ces « oubliés » de l’animation ? Le sociologue Antoine Gérard a mené durant deux ans une recherche action au sein du réseau Domitys, et sa conclusion est sans appel : ce qui pèche, c’est l’animation telle qu’elle est pratiquée aujourd’hui. Pourquoi si peu de résidents, toujours les mêmes de surcroît, participent aux animations proposées ? Existe-t-il un plafond de participation qu’on ne peut dépasser ? Comment favoriser la participation ?La recherche action menée par

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet