Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Outils : Alzheimer & troubles du comportement

Prescrire ou ne pas prescrire de psychotropes : un nouvel outil d'aide à la décision en ligne - Thérapies non médicamenteuses

Temps de lecture 2 min

0 commentaires

Thérapies non médicamenteuses

Quand faut-il prescrire des psychotropes ? Quand vaut-il mieux leur préférer des thérapies non-médicamenteuses ? Pour accompagner les professionnels, la faculté de médecine de Toulouse vient de mettre en ligne un outil d’aide à la décision. Le débat sur les psychotropes au grand âge n’est pas nouveau. Le Plan Alzheimer 2008 – 2012 intégrait déjà une mesure visant à « améliorer la prescription de psychotropes chez le sujet âgé ».Mesure qui avait conduit la HAS à publier en 2010 deux recommandations de bonnes pratiques pour promouvoir les techniques de soins non médicamenteuses et limiter la consommation de psychotropes. Car les personnes âgées surconsomment des

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet