Aller sur la navigation Aller au contenu principal Aller sur la recherche

Filière : du domicile jusqu’aux établissements

Accueil de jour et hébergement temporaire : Définition, besoins, organisation (*)

Temps de lecture 1 min

0 commentaires

La loi 2002-2 du 2 janvier 2002 rénovant l’action sociale et médico-sociale a donné une base légale à l’accueil temporaire (accueil de jour et hébergement temporaire).

Ce mode de prise en charge alternatif à l’hébergement permanent en établissement s’adresse à la fois aux personnes âgées et aux personnes handicapées et fait partie des solutions visant à diversifier les options offertes aux personnes en perte d’autonomie.Le décret du 17 mars 2004 (articles D.312 – 8 à D.312 – 10 du Code de l’Action sociale et des Familles) est venu ensuite préciser les contours de l’accueil temporaire et de ses modalités de fonctionnement.Le Plan Alzheimer 2008 – 2012 et le Plan Solidarité Grand Age (PSGA) 2007 – 2012 ont mis l’accent

Cet article est réservé à nos abonnés agevillapro

Pourquoi cette information est-elle payante ?

Notre rédaction se mobilise quotidiennement pour réaliser deux newsletters hebdomadaires et alimenter le site internet d'agevillagepro, dédié aux professionnels du secteur, en informations techniques, dossiers d'actualité ou de fond.

J’ai déjà un compte

mot de passe oublié

Abonnez-vous pour accèder à notre contenu exclusif

Actualités, outils pratiques, textes officiels, appels à projets : retrouverez chaque semaine toute l’information utile aux professionnels du secteur

Découvrir les abonnements
Partager cet article

Sur le même sujet