Agevillage

Maltraitance des personnes âgées: 300 000 euros au budget 2014

Développer le 3977


Partager :

Des crédits supplémentaires de 300.000 euros ont été votés dans le cadre du projet de loi de finances 2014 pour la lutte contre la maltraitance des personnes âgées, portant le total des crédits à 1,9 million d'euros, s'est félicitée mercredi Michèle Delaunay.

Ces 300.000 euros, votés en commission élargie à l'Assemblée nationale, vont permettre de développer le nombre des antennes locales reliées au numéro national d'appel 3977, a expliqué la ministre déléguée aux personnes âgées dans un communiqué. Une vingtaine d'antennes seront ainsi ouvertes en 2014 dans des départements qui ne sont pas encore couverts.

Ce numéro, géré conjointement par les associations Habeo et Alma, est destiné aux personnes âgées et aux handicapés victimes de maltraitance.

La ministre délégué aux personnes handicapés, Marie-Arlette Carlotti, a indiqué le 24 octobre devant la presse qu'elle souhaitait étendre ce numéro aux cas de "rupture de prise en charge" de personnes handicapées dans des établissements spécialisés.
 


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

jackieloulou

20/11/2013 08:11

Maltaitance


il n' y a pas que dans les établissements ... mon mari est sous curatelle de l'UDAF .... c'est affligeant ... des personnes pas formées, ignorantes ... incompétentes ... il faut revoir le système dans sa globalité et ne pas donner (par jugement) plein pouvoir à ces gens-là.... la loi est à revoir et vite



Catelyne

12/11/2013 15:11

Pas de bla, bla mais du CONCRET


Entièrement d'accord avec vous Mouche47
En ce qui concerne les formations initiales, il me semble que la sélection se fait surtout sur des critères de connaissances "théoriques et intellectuelles" et ne prend pas assez en compte les qualités ayant trait aux "relations humaines et à l'empathie. Ces formations, en particulier celles des actrices de première ligne que sont les aides-soignantes, seraient, à mon sens, à revisiter et reconsidérer en profondeur, cela d'autant que, dans aucune des formations y compris dans celle des médecins, le rôle des proches aidants et leur relation avec les professionnels n'y figurent. Cela dit, si la sélection, la formation et l'encadrement tiennent une place importante dans la " bientraitance", il n'en reste pas moins que d'autres facteurs entrent en ligne de compte dans la "maltraitance institutionnelle" dite aussi "maltraitance ordinaire (ce terme en dit d'ailleurs déjà long sur le contexte !!!!).
Cela dit aussi, il me semble que les multiples facettes de la maltraitance ( verbale, physique, administrative, financière etc...) trouvent souvent leurs origines dans des situations souvent fort complexes où s'entremêlent l'individuel et le collectif. Que l'on puisse appeler le 3977 en cas de maltraitance est important, reste que pour lutter contre la maltraitance ou la "non traitance" comme dit Annabelle, l'important serait aussi et surtout que les pouvoirs publics s'attaquent aux "racines collectives" ( à domicile comme en établissement) qui en sont ou peuvent en être à l'origine et qu'ils y remédient par de véritables MESURES CONCRETES( pas de bla, bla ou et des recommandations) avec un suivi d'efficacité.



grain de sable ou goutte d\'huile ?

11/11/2013 12:11

les 3 singes


Tout à fait d'accord avec vos réactions : y-a-t-il quelqu'un qui veuille bien entendre ? voir ? agir ? Ce n'est malheureusement plus un doute, mais bien une certitude : OMERTA totale des politiques, impuissance et souvent aussi OMERTA des professionnels, découragement des familles, ... Comment faire entendre la voix de nos aînés avant qu'elle ne s'éteigne ? ...



mouche47

06/11/2013 09:11

Sélection


SELECTION .. Il faut sélectionner le PERSONNEL // dans ce secteur où justement on prend tout ce qui se présente. ENSEIGNER .. non pas A GARDER SES DISTANCES , A NE PAS S'INVESTIR , alors que c'est TOUT le contraire. IL FAUT rechercher tout ceux qui ont envie de S'INVESTIR, de DONNER, même si ceux là aussi devront être soutenus à un moment.
Il y a deux grandes catégories de gens : 1° ceux qui aiment DONNER // et 2° ceux qui aiment PRENDRE // en mettant plus d'argent sur la table il est facile de voir qui va arriver sur cette manne. Espérons que la capacité d'empathie , la conscience, la maturité et l'équilibre psychologiques soient enfin considérés comme les VRAIES VALEURS en ce domaine.



annabelle

05/11/2013 15:11

Maltraitance..........


vous savez qu'il n'est pas "entendable" qu'une personne soit en danger a l'hopital,ici en FRANCE? la plainte n'est pas recevable!!!!! avant de nous inonder d'affiche dans les couloirs sur la bientraitance,ou la maltraitance...encore faudrait il qu'il y ait une TRAITANCE.....c'est du foutage de gueule!!!!!!!!!! j'ai honte pour mon pays et ce qu'il fait des vieux qui l'ONT FAIT ce pays qui ressemble a rien....




Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -