Agevillage

Réingénierie du métier d'aide-soignant : le point avec Arlette Schuhler, Fnaas

Une refondation indispensable pour faire face aux réalités du terrain


Partager :

Depuis plus de deux ans, le groupe de travail sur la réingénierie du métier d'aide-soignant travaille sous la houlette de Pilar Verdoncq, conseillère technique pour l'exercice des professions paramédicales. Arlette Schuhler, présidente de la Fédération nationale des associations d’aides-soignants (Fnaas) revient sur les grands enjeux de cette réforme d’envergure, dont les travaux sont à l’arrêt suite au changement de gouvernement.

Fédération nationale des associations d'Aides soignantsNée en 1988, la Fnaas fédère 17 associations locales d’aides-soignants et a pour objectif premier de défendre la profession.  En tout état de cause, sa présidente participe depuis leur démarrage en mai 2015 aux travaux de réingénierie du métier. Une refondation indispensable, explique-t-elle, pour faire face aux réalités du terrain.

Lire la suite


mis à jour le



Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.


Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -