Agevillage

Le deuil en établissement

Besoins de soins, besoins de sens


Partager :

Dans le cadre du 9e Congrès interrégional de gérontologie et gériatrie, organisé par la SGN les 24 et 25 octobre 2002, à Caen, un des thèmes était le « deuil en institution », « où la sensation qu’au-delà du besoin de soins, il y a le besoin de sens ».

La nécessité du temps

Pour Philippe Gaudon, directeur du pôle médico-social de la FEHAP (Fédération des établissements hospitaliers et d'assistance privés, à but non lucratif.) le vécu de la mort en institution n’est que le reflet de ce que la société accepte ou n’accepte plus de vivre.

Ainsi serait-il nécessaire de re-instaurer du temps pour le deuil, des équipes elles-même qui voient « défiler » les morts. Il est ainsi difficilement supportable qu’en moins de 24 heures, un lit soit réoccupé. Ce respect du deuil de 24 heures, du lit vacant est pourtant nécessaire au suivi de la vie elle-même, au deuil des soignants, pour qu’eux même continue d’œuvrer avec sens.

Du temps de la parole, afin d’exprimer les peurs ressenties par les résidents. Les peurs de la mort : la peur physique, de perdre le contrôle, la peur pour les siens, la peur des soignants eux-même, la peur de la solitude, de l’inconnu, du bilan, des regrets…

Le temps de parler des situations extrêmes, pour ne jamais se retrouver seul face à une décision, un acte… toujours sentir l’appui de l’équipe.

Mais pour Philippe Gaudon, il s’agit d’être attentif à la « discrimination positive » : que veut le sujet, qui est-il ? Pourquoi serait-il reconnu juste au moment de sa mort ? et avant ?L’illusion de la suppression de la douleur, de la culpabilité des survivants peut être approchée dans une fin de vie « idéalisée », auprès de professionnels méthodologiquement, scientifiquement prêts ! Philippe Gaudon plaide pour une hyper-disciplinarité, afin que les acteurs dépassent leurs corporatismes autant pour l’accompagnement des personnes en fin de vie que l’accompagnement et le développement des pratiques à venir.

Pour aller plus loin...
Les différents types de rites funéraires

 



mis à jour le

LIRE AUSSI

Partager :


Vos réactions

Il n'y a encore aucune réaction à cet article.



Réagir à cet article :

* ne sera pas affiché


HAUT DE PAGE

© Eternis SA -